Comment choisir le bon poêle à bois?

Étape 1 : déterminez votre type d'utilisation. Est-ce que je veux chauffer de façon occasionnelle ou intensive?

Chauffage occasionnel

Plusieurs personnes souhaitent se munir d’un poêle à bois afin d’avoir une source de chaleur alternative en hiver dans l’éventualité d’une panne de courant, par exemple. D’autres voudront simplement créer une ambiance réconfortante et chaleureuse par journée de grand froid. Pour ce type d'usage, la dimension de l’appareil est moins importante que l’aspect esthétique, puisque l’appareil aura une double fonction : être décoratif et utile au moment opportun. Pour le chauffage occasionnel, la grande majorité des appareils seront en mesure de répondre à vos besoins.

Chauffage intensif

Si vous êtes à la recherche d’un appareil permettant de chauffer une grande partie de votre maison tous les jours au point de devenir votre meilleur ami, la construction de l’appareil et sa taille sont les deux éléments clés à regarder. Bien qu’il y ait plusieurs facteurs à prendre en considération, la durabilité de l'appareil est associée à l’épaisseur de l’acier (principalement au niveau du dessus de l’appareil), une porte de fonte solide avec un verre céramique, ainsi que des tubes d’air secondaire en acier inoxydable. Dans le cas d’un usage intensif, il est fortement recommandé d’utiliser des appareils non catalytiques pour éviter des entretiens complexes et onéreux générés par le remplacement du catalyseur. L'autre point majeur à valider est la taille de l’appareil. Il est recommandé de choisir un poêle à bois un peu plus gros que trop petit.

Étape 2 : choisir la bonne taille. Est-ce que j'ai besoin d'un petit, moyen, grand ou très grand poêle?

Choisir adéquatement l’emplacement de votre poêle à bois dans la maison est primordial pour sélectionner la taille de l’appareil. Il faut prendre en considération trois facteurs importants soit : où passera la cheminée? Est-ce que la chaleur circulera facilement? Combien d’étages devront être chauffés?

Si vous désirez chauffer une superficie de 1,000 pieds carrés sur un étage, vous devez choisir un appareil ayant une capacité d'au moins 1,000 pi². Laissez-vous toujours une marge de confort. Par exemple, si vous nécessitez un appareil d'une capacité minimum de 1,000 pi², il serait prudent de vous procurer un appareil dont la capacité peut atteindre 1,200, voir même 1,400 pi². Il y a trois principaux avantages à un appareil plus puissant: la capacité de chauffage accrue, la facilité de chargement avec des bûches plus longues ou plus grosses (dû au volume plus généreux de la chambre à combustion), et enfin, le prolongement du temps de combustion (dû à la capacité de chargement plus élevée). Finalement, Si vous devez chauffer plus d'un étage, gardez en tête que la chaleur monte. Ainsi, un appareil situé au sous-sol vous aidera à chauffer le rez-de-chaussée. Toutefois, l'inverse ne s'applique pas; un appareil situé au rez-de-chaussée ne chauffera pas le sous-sol. De plus, un espace comportant un grand nombre de divisions sera plus difficile à chauffer en raison de la complexité à répartir la chaleur de façon uniforme.

Voici comment calculer la superficie à chauffer. Si vous devez chauffer deux étages, calculez la superficie totale de l'étage où l'appareil est installé. Additionnez ensuite 50% de la superficie de l'étage supérieur. Ainsi, si vous installez un système de chauffage à bois au sous-sol et que vous avez 800 pi² par étage, il vous faudra un appareil d'une capacité d'au moins 1,200 pi² (800 + 400 = 1,200 pi²).

Enfin, si vous devez chauffer plus de deux étages, calculer la superficie totale de l'étage inférieur (où l'appareil est installé). Additionnez ensuite 50% de la superficie de l'étage mitoyen, et additionnez finalement 25% de l'étage supérieur. Ainsi, si vous installez un système de chauffage à bois au sous-sol et que vous avez 800 pi² par étage, il vous faudra un appareil ayant une capacité d'au moins 1,400 pi² (800 + 400 + 200 = 1400 pi²).

N'OUBLIEZ PAS : il s'agit d'un chauffage d'appoint, et non d'un système chauffage central. La pièce où le poêle est situé, ou encore les pièces situées directement au-dessus de l'appareil auront toujours des températures plus élevées que les pièces plus éloignées. Enfin, vous devez garder en tête que la grosseur de l'appareil qu'il vous faut peut varier en fonction du niveau d'isolation de votre maison, de l'exposition au vent, et de la fenestration.